Glaçage-thérapie !

Aiguiser sa sérénité par la glaçagëgpthérapie, voici la promesse salutaire qui menace si vous osez suivre cet effet d’annonce, sans garantie absolue, mais incontestablement aussi bénéfique que la préparation d’un risotto aux pointes d’asperge ou l’apprentissage d’un kata ancestral d’iaido.

Mary Frittolini – chemisière

L’homme heureux n’a pas de chemise, cet apophtegme bucolique est pure sottise et il est même tentant de soutenir, surtout ici, le contraire !

Ma grand-mère jugeait un homme à sa chemise. Un peu abrupte et expéditive, mais la méthode valait par son regard perspicace plus sûrement qu’un marc ésotérique. Cet ukase grand-maternel m’a toujours inspiré un respect amusé et, je parie, pouvoir trouver un pilier de bar ou un psychiatre repenti pour y distinguer l’origine d’un goût déraisonnable pour la chemise.

Serge Amoruso – maroquinier

Unir utilité et beauté dans un même geste, cette quête quotidienne est celle de Serge Amoruso.

Maroquinier humaniste, il crée des objets uniques. Unique, parce que littéralement, ses créations ne sont qu’une, unicus, ni clone industriel, ni duplicata commercial commode, le hors série est son credo difficile. Unique, parce qu’incomparable et exceptionnel, chaque objet révèle l’histoire d’un désir et d’une bienveillance.