Bryan Raquin – tailleur de pierre et forgeron

La fascination invétérée qu’exerce le Japon tient, entre autres motifs, au contraste abyssal entre raffinement et barbarie. Là où la naïveté admettrait une contradiction voire une opposition frontale, la coexistence codifiée des deux faces d’un même monde se révèle. Cette harmonie nipponne, bien que le manichéisme cartésien voire la casuistique jésuite l’appréhendent malaisément, s’élucide probablement…