Masaru Okuyama – bottier

A pair of shoes is The attire that expresses your seriousness about life.

La radicalité de la sentence, devise programmatique de Masaru Okuyama, comblera toute obsession calcéophile, au risque de précipiter, à nouveau, le perpétuel convalescent vers une compulsion incandescente, une déviance accrue.

Après des études au College of Art de l’université de Tokyo, il suit une voix intime qui le guide vers les secrets du chaussant, pas ceux des nippones geta ou modestes zori, mais ceux de la grande tradition de la botterie occidentale. L’essentiel est dit comme une déclaration : une vie au service du pied et de l’élégance. Il perfectionne son art avec Chihiro Yamaguchi, ce dernier initié à la tradition anglaise, notamment celle de Lobb et Northampton, serait un des seuls, au Japon, à enseigner les arcanes du cousu trépointe entièrement réalisée à la main.

En 2008, il ouvre son propre atelier à Hong Kong et rencontre le succès. Refusant toute compromission avec la qualité, Masaru Okuyama accorde toute son attention aux détails de chaque soulier ; une facture d’exception vers le charme et la grâce.

www.masaruokuyama.com

crédit photos : http://masaruokuyama.tumblr.com/#

amator.fr © 2017 - Tous droits réservés

2 thoughts on “Masaru Okuyama – bottier

  1. Bonjour,
    ce blog est très intéressant.
    J’ai vu ton post sur un forum, concernant Antonio Panico. Il s’agit de mon oncle, je suis donc agréablement surpris qu’on en parle, et que son travail soit reconnu. C’est un vrai personnage qui s’est fait tout seul.
    Merci.

    1. Il fait indubitablement partie de cette caste des grands tailleurs napolitains qui savent maintenir une tradition de l’élégance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un petit effort ! * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.