Cachez ce poil que je ne saurais voir !

Quoique cette adjuration puisse annoncer un chemin scabreux, seul le poil licencieux sera dénoncé avec conviction ou mauvaise foi. L’adjonction liminaire est néanmoins escortée d’une aimable et sage suggestion : érection de la chaussette, fièrement tendue, jusqu’à l’articulation du genou ! Pièce modeste du vestiaire masculin, la chaussette souffre d’indifférence sourde ou de dénigrement ; dépréciée, traitée de…

Bouton de manchette quand tu nous tiens !

Au chapitre des menus plaisirs, le rituel matutinal concède une responsabilité particulière au choix des boutons de manchette. La sélection annonce, machiavélique, une journée à l’ineffable allégresse ou à la grisaille corruptrice ; cette ambition futile a donc l’air d’importance ! Le mousquetaire, au service du roi, ne s’aventurait jamais sans son épée. Aussi incontournable, mais moins…

Signe, identité et logo

Héritier d’une tradition immémoriale surgie du fond de l’humanité, le signe accompagne la quête identitaire, magistralement illustrée par l’éloquence lapidaire hamletienne. Ce signum latin cultive la pluralité polymorphe tout en obéissant à des logiques identificatoires apparentées. Le tatouage s’inscrit originellement dans le registre tribal du symbolique, du rite initiatique et du sacré, le tatoueur Ma’ohi…

Visite parisienne de Mary Frittolini

Dans les bagages de Mary Frittolini, au-delà de son talent, elle devrait avoir quelques jolies surprises ! Comme en cuisine, la matière première concourt à la fête. Elle est même essentielle et se dénomme génériquement étoffe. Le béotien l’appelle tissu. Le curieux apprend que la fibre la plus usuelle est végétale, offerte par l’arbrisseau cotonnier : gossypium ;…

Credo

Cet espace ou plus justement cet interstice minuscule dans la blogosphère témoigne du travail des artisans concourant à l’excellence du vestiaire masculin ; les essentiels : costumes, chemises, cravates et chaussures, mais aussi l’indispensable superflu si cher à l’humour de Voltaire « Le superflu, chose si nécessaire ! ». L’intention première est de manifester la gratitude légitime à l’endroit des femmes…